Team XXI – Night & Sentiments

Préface

J’ai toujours eu l’habitude de publier des articles longs, détaillés, élaborés et travaillés. Je passe beaucoup de temps sur une seule création, sortie d’album ou d’événement, mais une formule plus courte me semble adéquate et me sourit pour avoir la possibilité d’exposer plus de talent, et ce plus souvent.

J’affectionne beaucoup l’écriture, certes, mais publier une annonce, plus courte qu’un article normal me permet de vous en montrer plus et de vous présenter plus quotidiennement ou de façon hebdomadaire, ce que les artistes d’ici font, défont et refont à leur manière.

La première tentative se fait donc maintenant hehe.

a2060596331_10

TEAM XXI

Team XXI c’est une bande de beatmakers qui partagent tous un style plus ou moins semblable, dans leurs influences et leurs atmosphères glauques et profondes. Bloom XXI, Alphonse Funz, Coresap, Chromakey et ■►(o)► forment ce collectif de jeunes talents montréalais qui renouvellent le trap ambiant bien à leur manière. Ils ont sorti tout récemment Night & Sentiments, hier (le 21 juin) pour être plus précise, une compilation qui présente un amalgame entre des collaborations entre les membres de la formation et des morceaux solos. Des samples brillants, des ambiances planantes et profondes qui nous plongent sans problème dans l’esprit brumeux des créateurs. Les collaborations restent toutefois plus réussies, mieux travaillées, elles connaissent souvent une meilleure progression plus intéressante à l’oreille et diversifiée côté sonorités. Coup de coeur particulier pour Echoes of the Ecstasy, collaboration entre Alphonse Funz et Bloom XXI et pour There Was Once a Time collaboration entre le collectif au grand complet, excluant seulement Funz. Deux morceaux complets et élaborés à leur plein potentiel, ce sont les highlights de l’album pour ma part.

Bien sûr, certains morceaux solos restent tout à fait brillants. Prenons 21 Blunts de Coresap ou Give it a Sens de Bloom XXI, deux atmosphères tout à fait différentes, mais oh combien réussies chacune en son genre. 21 Blunts est plus duveteuse, aérienne, les sons sont moins clairs, nets et précis et c’est ce qui nous plonge dans un voile de sonorités moins léchées, moins polies, ce qui rend l’atmosphère d’autant plus délectable. Le morceau de Bloom XXI est plus rythmé, plus vif, avec une drop fort intéressante dès le départ. Les sons connaissent une certaine répétition mais la chanson reste bien loin de la redondance. Sa construction est élaborée, son fini, complet, détaillé et tout à fait intrigant à écouter.

Une bonne compilation pour présenter individuellement ou collectivement les membres de la formation, qui nous montrent qu’il y a beaucoup de potentiel en un seul collectif. Il sera fort pertinent et intéressant de voir leur évolution au fil du temps, et ça sans aucun doute.

N'hésitez pas à partager!Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *